Posted on Leave a comment

Expression Avril 2021

Le touché est serpent, la bise un venin

Fuseaux de brindilles perdues dans l’univers agrutilant

Les cristaux ajourés s’éteignent sur une patrie reposée

La mémoire s’éclipse de mille noèmes constatés sur la grotte de Constance

Quelles caresses distancées pourrions-nous accepter au milieu de ces libertés restrictives ?

Le songe des particules s’amasse en brindilles fourchues

Amplitude de quatrains désopilants égorgés sur un vibrato d‘hérésies écarlates

D
Deteroctaire – Shelter

L’océan cache sous son immensité une pâle allégorie déferlante

La vague de l’oubli s’installe sur une portée déférente

Et la couche d’absurdité s’enlise dans une glaise improbable et aigue

On ressort l’histoire de Prométhée . Ou peut-être était-ce incisif ?

Voilà que ce monde s’envole en séquences abstraites et distancielles

Le touché est serpent ! la bise un venin ! Misérabilisme Under-ut

Il reste le sourire me direz-vous ? Raté, c’est le masque qui s’impose !

Folle immersion de l’ingénu qui se réveille après des années comateuses

Fissures célestes tueuses de romantisme acceptées si facilement par les moutons de panurge !

Divaguisme arobscum !

Frédéric Quillet

Albatros

Au loin – Shelter

l

Au dessus  de lui, je le vois comme un point minuscule à peine insolent

Pendant que l’herbe colle au champ lumineux

Les montagnes réchauffent mon cœur géologique

De labyrinthes en un indéchiffrable  cap, je prends le vent de la liberté

C’est une multitudes de caresses charnelles qui m’enivrent d’émotions vives

Je suis, dès lors, animé de sortilèges blottis dans mes ornières déployées

J’ai l’âme aigle et l’esprit condor me laissant infiltrer de flaques venteuses

Laissez-moi le temps de rugir de ma puissante indolence 

Vois-tu l’oscillation des pigments  qui se transforment en un carrousel de frissons ?

Des frémissement de bonheur écument mon esprit libéré grâce à cette soyeuse étoffe

Je vais effleurer les monts épineux des massifs et le ciel ira carillonner ma joie

 Des draps lissés sur un pic blanchâtre brisent les frontières de l’impossible

Mon visage lèche le lobe de la lune dévissée pour l’occasion

Elle est venue m’embrasser dans ma tentative d’éclosion volatile

Mon rêve éveillé grâce à l’archet articulé sur une portée qui m’emmène vers l’aurore

Les images s’entrechoquent et soudain apparait l’albatros tant espéré

Et je l’aime

Frederic Quillet

Au bout du tunnel

Encore un matin ensoleillé venu chasser les nuages de nos esprits

Un an de pandémie 

Confinement, couvre-feu 

Bienvenue en quarantaine académie

Un peu de poudre yeux, et on y voit que du feu 

Mesures sanitaires hasardeuses 

Suivi de Conséquences ravageuses

Quand l’Anxiété est contagieuse 

Impact psychologique en devient désastreuse 

Distanciation physique 

Amène à l’éloignement social 

Empoisonnement psychique 

Comportement asocial 

Mal être intérieur 

Ovaloïde – Balou

Au bout du tunnel – Balou

Quand il faut attester d’un motif 

Pour se rendre à l’extérieur 

Serait-ce la fin d’un cycle annonçant le début d’un autre ? 

Tel un phénix renaissant de ses cendres 

Les élites de ce monde n’ont pas fini de nous surprendre 

Tels des rapaces, n’ont pas fini de tout nous prendre 

Pas besoin de diplôme pour le comprendre 

Il n’est jamais trop tard pour apprendre 

Manipulation des masses 

Quand la peur conduit une société vers le désastre 

Déjà un an que nos vies sont bouleversées 

Sans visibilité, ni espoir que la tendance puisse s’inverser 

La lumière est au bout du tunnel 

Balou

Posted on Leave a comment

« Covid –Sanitaire  » : Cap’tain dindon ?

Après 12 mois de privation de liberté de circuler, exceptée avec, parfois,  une auto-attestation ridicule, que faut-il retenir des nouvelles mesures gouvernementales Françaises ?

La violence !

              Ca va en faire hurler plus d’un, j’en suis conscient. Je n’avais jamais connu une telle violence morale. Cela se rapproche même d’une sorte de perversion mentale.

La violence d’une décision

Souvenons-nous. Nous sommes à la veille du premier tour des élections municipales de Mars 2020. Le premier ministre nous annonce froidement et dans un ton qui te fout les jetons, que « d’ici à minuit, j’ordonne la fermeture des café et des restaurants. » l’effroi ! Non pas parce qu’on ferme ces établissements, mais bien à cause de ce ton pervers consistant à nous dire que la situation était grave au point qu’il fallait immédiatement fermer ces établissements pour cause de covid-19, mais que nous pouvions tout de même aller voter. Résultat plus de 60 % d’abstention. La peur ! Je ne pardonnerai jamais ce choix absolutiste de ce gouvernement. La menace d’un virus très dangereux qui rode, mais pas dans les urnes. Nous sommes gouvernés par des gens qui ont la conviction qu’un peuple se dirige sur l’instant “T” .

Aucune projection ! Et surtout : absence du sens de l’Etat ! Ce gouvernement ne sait pas construire une logique d’état qui consisterait à prendre les devants d’une situation qui les dépasse.

Au fil de cette année de folie, l’illogisme s’est propagé tel un virus infernal. Nous sommes restés spectateurs, subissant tels des soumis les informations contradictoires et la folie séculaire d’une gouvernance dépassée, utilisant des armes médiatiques infantiles nous renvoyant au 19 ième siècle, époque où le peuple était confiné socialement dans une terrine à pâtée pour chat !

Tout le monde s’y est mis. Les médias-poubelles de plus en plus influents dans notre sphère communicative, ont mis le paquet. D’abord, mettre en lumière les journalistes lobotomisés-crétins, aux ordres avec une pincée d’éditorialistes nationalistes qui n’en demandaient pas autant pour intégrer définitivement la norme éditoriale.

Désormais, l’extrême droite est “co-gouvernante” au sein de l’information globale. C’est, selon moi, la pire des conséquences politiques de ce covid-19. La bête est définitivement revenue dans notre quotidien avec la complicité des patrons de médias et du gouvernement.

A un virus qu’on nous demande de combattre, on en infiltre un autre que l’on nous fait passer comme inoffensif. Après tout, ces médias infiltrés sont parties prenantes de notre société démocratique et libre et représentatives d’une partie des électeurs!

La raison, la vraie, c’est l’ambition politique d’une gouvernance française qui mise sur une cristallisation de la contestation par le biais de l’extrême droite. Un jeu dangereux.

Une peste remplace un covid. 2022 sera l’année de tous les dangers

Frédéric Quillet

Posted on Leave a comment

Eolienne : Une politique basée sur du vent

L’enjeu de notre millénaire est de ralentir le réchauffement climatique et de baisser l’émission des gaz à effet de serre comme le CO2, sinon notre planète deviendra invivable pour des espèces comme l’homme. Ainsi la recherche et le progrès se tournent vers les énergie décarbonées. Les éoliennes font leur entrée et apparaissent comme une solution.

Définition :

Eolien : adj. qui fonctionne sous l’action du vent

Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales

Eolienne : adj. Machine qui transforme en force motrice l’energie du vent et se compose essentiellement d’une roue orientable à pale mécanique montée sur un support

Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales

Le dispositif est simple, le vent entraine un mouvement des pâle que est généralement transformé en électricité. Ce sont les moulins à vent 2.0, le progrès est sous nos yeux, de l’âge du bois nous passons à celle du métal. Le progrès est aussi beau que géniale quand il est cohérent. Cependant …

L’éolien beaucoup de bruit pour rien

  • Une éolienne c’est bruyant. En effet, le frottement de l’air dans les pales produit un bruit continu réglementé à 5dB en journée pour les habitations situées à 500m. Cela est comparable au bruit d’une conversation à voix basse en continue.
  • L’éolien c’est rien. Rien, ou plutôt 1.2%. En effet, la consommation d’énergie éolienne en France est de 1.2% sur le total des énergies utilisées en France en 2019.

l'éolien représente 1.2% de l'energie utilisée en France
Répartition de la consommation d’énergie primaire en France (en Mtep) en 2019

L’éolien c’est bien, c’est propre ?!

Le vent est une source d’énergie renouvelable et inépuisable, c’est l’énergie du futur respectueuse de l’environnement car elle ne rejette pas de CO2 ou d’autres particules nocives. C’est une énergie décarboné, comme le nucléaire qui ne rejette que de la vapeur d’eau. Cependant la production d’un parc éolien avec l’extraction des matériaux, la fabrication des composants, le transport et l’aménagement du terrain nécessite de l’énergie. Aujourd’hui la production d’éolienne se fait grâce aux énergie fossiles telles que le charbon ou le nucléaire. Ainsi le vent est une énergie verte mais son dispositif de capture l’est beaucoup moins, la pollution dans les zones d’utilisation baisse mais celle-ci augmente dans les zones de fabrication et d’extraction. On assiste à une délocalisation de la pollution des pays européen vers la Chine, leader du marché. Utilisé le vent est en soi une bonne idée, mais transférer la pollution d’un endroit vers un autre ne réglera surement pas le problème planétaire du réchauffement climatique.

Top 15 des fabricants mondiaux d’éoliennes en 2015

Du vent mais pas tout le temps…

Un parc éolien apporte un flux électrique non continue et imprévisible à plus de d’une semaine. Hors sans batterie, l’électricité ne se stock pas pourtant la demande électrique varie en fonction du temps et de l’espace géographique. Avec une augmentation de cette demande électrique en hiver quand tout les radiateurs sont allumés et une baisse dans les zones industriels durant la nuit par exemple. Ainsi l’éolien est qualifié d’énergie intermittente et non pilotable. Comment faire avec un vent qui ne souffle pas toujours quand on à besoin ? Aujourd’hui, la solution n’est pas dans les batteries dont la fabrication émet des gaz à effet de serre en plus d’être coûteuse en matériaux. L’énergie excédentaire des parcs éoliens, lors de grand vent, est utilisé pour remplir des barrages hydrauliques qui seront activé en temps voulu. Mais si les barrages sont vides et qu’il n’y a plus de vent, on fait comment ? On béni nos centrales nucléaires ou on se passe d’électricité, c’est un choix à faire !

Ainsi, tant par sa production que par son caractère non pilotable, l’éolien comme le photovoltaïque ne sauraient se passer des énergies fossiles pour le moment.

Puissance électrique obtenu en fonction de la vitesse du vent

A noter, un grand vent, c’est beaucoup beaucoup beaucoup de puissance et arrêter une éolienne est parfois plus couteux en énergie que de la forcer à tourner.

Théoriquement, une éolienne c’est rentable !

Une étude britannique de 2014 montre que les éoliennes implantées dans les années 90 ont perdu 25% de leur rendement initial. En effet, les conditions climatiques entraine une usure des matériaux et mécanismes composant l’éolienne. La sécurité et l’efficacité du dispositif devient alors insuffisant. Ainsi la durée de vie des éoliennes nouvelles génération est d’environ 25ans et celle-ci prendrons presque 20 ans pour produire autant d’énergie qu’elles n’en ont consommés pour leur fabrication. Cependant, 20 ans, c’est une estimation ! Cette durée est calculée en estimant que l’éolienne fonctionnera en continue à puissance maximale, Hors on constate que les éoliennes françaises ne tournent qu’a 21.7% de leur capacité, en moyenne, car la vitesse et la puissance du vent est une donné aussi imprécise qu’imprévisible à long terme. Par ailleurs, les éoliennes nouvelle génération intègrent des supraconducteurs, des matériaux capable d’améliorer le rendement en éliminant les pertes d’énergie liés au frottement de l’air. Mais ceux-ci sont fabriqués à base de terre-rare, des ressources naturelles en nombre extrêmement limité sur terre et dont l’extraction et l’exploitation est gourmande en énergie électrique et humaine.

Note : Dans le calcul du rendement énergétique fait par les industriels et commerciaux pour une éolienne, l’énergie humaine dépenser pour sa fabrication n’est pas prise en compte.

Ainsi on peut se demander si une éolienne est réellement rentabilisé un jour. Produire un dispositif censé produire de l’énergie en utilisant plus d’énergie qu’elle n’est capable d’en produire est-il cohérent ?

Quelques autres inconvénients

  • Conflits sociaux entre les riverains et les agriculteurs détenteurs du parc. Des distances de sécurité préconisés non respectées, des problème de réseaux, du bruit, aucune diminution de la facture d’électricité pour les riverains mais seulement pour le détenteur du terrain.
  • La LPO (Ligue de protection des oiseaux) dénonce les décès massifs d’oiseaux dans les pales des éoliennes.
  • Erosion des sols et destruction de la faune et de la flore au pied des éolienne car elle nécessite d’importante fondation en béton sur plusieurs mètre de profondeur
  • Utilisation de terre-rare, matériaux en quantité limité classé comme ressources essentielles utilisé pour faire des supraconducteurs nécessaire pour un rendement positif des éoliennes.
  • 90% des matériaux constituant une éolienne se recyclent cependant les pales de l’éolienne ne le sont pas. Ainsi 2% du poids total d’une éolienne doit être broyée pour être transformé en ciment car son incinération provoque des fumées toxiques.

Le gouvernement français se félicite d’avoir verdit son mix-électrique en 2020 avec une hausse de 17.3% de la production d’électricité par l’éolien. Verdir un peu ici pour noircir beaucoup ailleurs, c’est bien pour la France moins pour la planète. Surtout lorsque l’on sait que ce modèle n’est pas fiable et autonome.

Es ce que le progrès éolien est cohérent avec une politique de sauvegarde de la planète ?Je suis pas sure.

C’est du Greenwashing comme on dit !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Posted on Leave a comment

Rilès et les jours ensoleillés

pochette welcome to the jungle

D’une chambre de Déville-les-Rouen jusqu’à la scène internationale, Rilès nous dévoile son art visuel mais avant tout sonore.

Il n’a que 25 ans pourtant, il a déjà produit plus de 66 singles, 2 EP, 1 album, organisé et réalisé 3 tournées dans plusieurs pays, et un festival. Et en plus, c’est un peintre.

Rilès -Thank God

Vous connaissez surement ce son, il sort au début du Rileèssundayz en 2016 et devient disque d’or 1 ans après sa sortie.

Rilès – S.AME

Rilès peint un portrait de Kanye West, un artiste américain qui l’a beaucoup influencé

Rilèssundayz

C’est le nom du défi que se lance ce jeune musicien : poster toutes les semaines une musique sur sa chaine YouTube. 52 titres sortiront de cette aventure intense et deux d’entre eux seront certifiés disque d’or. Pourtant à ce moment Rilès est seul dans sa chambre et vend quelques unes de ses toiles pour s’acheter du matériel professionnel. Aujourd’hui sa musique est en voie d’être connue à échelle planétaire grâce à son premier album “Welcome to the jungle” sortie il y a 1 an.

Fiche technique :

Naissance : 4 janvier 1996, Rouen

Activité : Rappeur, auteur-compositeur-interprète, réalisateur artistique

Instruments : Voix, guitare électrique et folk, piano, bongo, saxophone, clavier

Label : RILESUNDAYZ, Republic Records

Genres : Hip-Hop, Rap, R&B

Distinction : Disque de platine : Brother (2018), Disque d’or : Thank God (2017), I do it (2018)

Rilès Kacimi

aka Rilès

pochette welcome to the jungle
Pochette “Welcome to the jungle”

Discographie

  • EP :
    • Vanity Plus Mind (2013)
    • LVL 36(2020)
  • Album Studio :
    • Welcome to the jungle(Deluxe)(2019)
  • Singles : 
    • 4 en 2020
    • 8 en 2019
    • 1 en 2018
    • 35 en 2017
    • 16 en 2016
    • 1 en 2015
    • 1 en 2014
    • Total : 66
  • De nombreux featuring ( Younès, Leone et Terry)

 “On a enregistré notre mixtape en 7 jours, dans la région Normande, entourée par la nature, les chèvres et la tranquillité”

15/01/2021- Family business -YouTube

Rilès est toujours entouré de ses amis, sa “Family”. Avec elle, il sortira un journal annuel, et crée un label nommé RILESUNDAYZ. Cela permettra à la bande d’amis de sortir le 4 février 2021 leur mixtape : Family Buisness. Faite pendant une semaine de résidence artistique, ces musiques sont le fruit d’un moment de partage fraternel. Sur la pochette de leur album c’est un kebab pour 7 comme une mixtape à 7. La troupe se compose de rappeurs et de compositeurs :

  • Rilès
  • Younès
  • Leone
  • Wassem
  • Terry
  • Shaz
  • Sempaï Katchy

Le mot de de la fin :